Boulevard Georges Deryck 124, 1480 Tubize

+32 2 355 98 95

Ecrire un texte court à un ancêtre

De

Samedi 16 Octobre 2021

11:00

Ateliers-stages adultes, Aussi à l’affiche

Atelier pour adultes + 16 ans
5€ sandwich de midi inclus
Sur réservation

ACHAT DE PLACES

ANIMATRICE : DANIELLE ISA JANSSEN Dans le cadre du projet « 100 ans ! », l’anniversaire des bibliothèques publiques.

Écrire à un ou une ancêtre dans un texte court : voilà ce que nous vous invitons à explorer avec l’autrice tubizienne Danielle Isa Janssen.
L’exercice propose de se plonger dans ses souvenirs et sa créativité afin d’écrire un texte court, une lettre, une poésie ou un récit en prose. L’écriture est une opportunité de dialoguer avec les personnes du passé. De leur donner vie. De les remercier. De les présenter au monde. Le cadre de l’exposition 14-18 et la commémoration des 100 ans des bibliothèques en Fédération Wallonie-Bruxelles est un terrain parfait pour se lancer dans ce projet.
Laissez libre court à votre imagination avec Danielle Isa Janssen qui sera là pour partager son expérience et ses conseils d’autrice.

Danielle Isa Janssen
Tubizienne, Danielle Isa Janssen a commencé, en 2015, une nouvelle activité en tant qu’autrice de romans et de livres pour enfants, ainsi qu’en tant que gestionnaire d’une association culturelle, après une carrière de plus de 25 ans dans le monde économique et financier.
Son premier roman « Entre Brest et l’Atacama », est paru en novembre 2016 aux Éditions Écrimagillu. Danielle est aussi l’autrice de deux livres pour enfants dès l’âge de 5 ans, « Les histoires de Dan-Isa », à la fois ludiques et éducatifs. Danielle Isa vient de publier son dernier roman : « L’inconnu de la brasserie du rond-point ».

En partenariat avec la Bibliothèque de Tubize et Ecrimagillu



Les bienfaits de l'écriture

Connaissez-vous les bienfaits de l’écriture ?

Coucher sur papier ses idées, ses émotions, des souvenirs, présente des qualités créatives, littéraires et aussi thérapeutiques.
Écrire seul.e ou à plusieurs permet de se libérer.

N’hésitez pas à ouvrir votre cœur dans le cadre de ce projet, partagez vos émotions avec un.e ancêtre ou une personne que vous imaginez.

Le simple fait de mettre des mots par écrit sur une émotion peut nous aider à l’apaiser.
Ces ateliers d’écriture sont une occasion de dialoguer avec les personnes du passé. De leur donner vie.

Ils sont une opportunité de réécrire une histoire de famille oubliée, de créer des liens avec des soldats qui ont parfois payé de leur vie pour notre liberté, de remercier des femmes et des hommes qui ont pris soin des uns et des autres dans un contexte international douloureux.